Consign to Oblivion

Le 21 avril dernier est sorti dans les bacs de toutes les bonnes crémeries (et aussi de certains magasins pompeusement appelés « fournisseurs de produits culturels »[[un terme plus adéquat serait « fournisseurs de produits sous-culturels, plus quelques bons trucs, mais il faut fouiller »]]) le nouvel (et deuxième) opus d’Epica, intitulé « Consign to Oblivion »

Continuer la lecture de « Consign to Oblivion »