Gâteau au chocolat du Chaos

Les gens invités à l’Antre des Ours peuvent en témoigner, je fais souvent des gâteaux au chocolat, et ma recette n’est pas fixe. Le gâteau dont la recette est décrite ci-dessous a donc été fait une seule fois, à l’occasion des 30 ans de Nounours. Les proportions sont prévues pour environ 12 personnes [[Ou 8 gourmands, ou 6 morfales.]], mais comme il y avait bien deux à trois fois plus d’invités, tout le monde n’en a pas eu. Vous avez donc l’occasion de vous rattraper chez vous, comme si vous y étiez. Sauf que je n’ai pas pesé mes ingrédients, alors pardonnez l’imprécision de certaines indications…

Ingrédients

– chocolat pâtissier (environ 300 grammes)
– beurre (environ 200 grammes + pour le moule)
– 6 oeufs
– sucre (environ 225 grammes)
– farine (environ 125 grammes)
– rhum (une grosse lichette)
– vanille (un peu)
– 1 sachet de pépites de chocolat
– 1 sachet de pépites de nougatine
– 1 sachet de nappage chocolat tout prêt
– 1 bougie en forme de 3
– 1 bougie en forme de 0
– 1 décoration en forme de bouteille de champagne

Maintenant, ça va chier. [[Et ce, d’autant plus si vous avez eu l’idée saugrenue d’ajouter des dragées Fuca dans les ingrédients.]]

Préchauffez votre four thermostat 6 [[Je n’ai pas mis le four dans les ingrédients? ben faut un four.]].

Cassez le chocolat en carrés et le beurre en petits bouts et faites fondre le tout. Idéalement, on cesse de chauffer quand il reste encore de petits morceaux de chocolat, ils fondront à la chaleur du reste.

Cassez les oeufs, jetez les coquilles, et mélangez le contenu avec le sucre. Mélangez bien. Encore un coup… C’est bon.

Ajoutez le contenu des sachets de pépites. Jetez les sachets. Mélangez encore votre mixture et allez touiller le chocolat-beurre.

Versez le chocolat-beurre dans la mixture et remélangez. C’est ça, les gâteaux, on n’arrête pas de mélanger.

Ajoutez la vanille et le rhum, et… oui! Mélangez! C’est magique!

Versez la farine… Bon, vous voyez le topo.

Prenez un moule à manqué propre [[Ou tout autre moule de belle contenance, à bords assez hauts, et de taille adaptée à votre four.]] et beurrez-le. Versez-y la pâte. Enfournez.

Au bout d’une quarantaine de minutes, logiquement, c’est cuit. Sortez le gâteau du four et oubliez-le une petite heure.

Souvenez-vous du gâteau, démoulez-le soigneusement [[Si le moule était bien beurré, le démoulage ne doit pas poser de problème.]] et posez-le sur un plat.

Lisez attentivement la notice du sachet de nappage chocolat et suivez-la. Si vous avez bien lu, vous devez obtenir un gâteau au chocolat plus ou moins couvert de nappage.

Le gâteau
Disposez soigneusement les deux bougies dans le bon ordre, et la petite bouteille au milieu pour faire joli. Mettez le gâteau hors de portée des amateurs de bière et oubliez-le pendant au moins deux heures.

Revenez, constatez que la bouteille s’est lamentablement cassé la gueule dans le nappage, mais servez quand même parce que c’est trop tard.

Bon appétit!