Une balle avec ton nom écrit dessus

Des fois (souvent) on trouve de super nouvelles sur Internet. Des choses qui vous donnent le moral, qui vous font prendre conscience que nous vivons dans un monde formidable.
Et des fois… Non


Ce matin je consultait les infos les plus débiles de la planète pour savoir si par hasard les pingouins n’avaient pas relancé la guerre froide [je vous rappelle qu’un des derniers ministres des affaires étrangères de l’URSS s’appelait Gromiko…]] et je tombe sur [ça :

Je vous résume rapidement pour les feignasses [[au lit !]]et ceux qui ne parlent pas la langue que causent les Américains et qui se rapproche de l’Anglais :

Une proposition de loi vient d’arriver au Sénat de Californie, qui vise à inscrire un numéro de série sur chaque balle d’arme à feu fabriquée ou vendue dans cet état.

Formidable, non ?

De cette manière, assure le législateur, on pourra tracer facilement les coupables. Il suffira de relever le petit numéro après avoir essuyé votre sang et vos bouts de cervelle avec un chiffon propre et doux, puis d’aller arrêter votre voisin pour flingage abusif.

Cela sous entend bien sur qu’il faudra fliquer tous les acheteurs de balles : c’est formidable. Les acheteurs de flingues seront libres, mais pas ceux qui achètent les trucs qu’on met dedans.

La loi est constitutionnelle en plus : la Constitution des Etats-Unis protège la vente des armes, pas des munitions.

Moi je dis : il y a des juristes qui sont géniaux !

Enfin la Constitution ne protège pas vraiment la vente des armes : elle dit juste

« Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. » (le texte complet ici )

C’est vrai que avec l’US Army, l’US Navy, l’US Air Force, la Garde Nationale, le FBI la CIA la NSA, les polices d’Etat, les US Marshalls, les shérifs, le Secret Service, Fox Mulder, Bruce Willis, Charles Bronson et l’inspecteur Harry, on sent bien qu’il faut une milice pour assurer la sécurité…

Bref : cette mesure, si elle est votée, entraînera un surtout de un demi cent par balle. Qui a dit que la vie humaine n’avait pas de prix ?
M’est avis que les tarifs des tueurs à gage vont monter. Et voilà. Encore l’inflation. Heureusement pour le crime organisé, le dollar reste bas par rapport à l’Euro : mieux vaut flinguer votre belle mère à New-York qu’à Melun.

Petite remarque : les usines d’armement américaines produisent 8 MILLIARDS de munitions d’armes à feu « civiles » par an. Un peu moins depuis que l’US Army en a réquisitionné certaines pour alimenter la guerre en Irak, les usines fédérales n’arrivant pas à suivre.

Bien entendu, les Européens qui compteraient vendre leurs munitions aux USA seraient forcés de faire de même : en fait, la Californie risque de changer la vision PLANETAIRE des balles anonyme.

welf_gunsml.jpg
C’est vrai quoi : qu’y a-il de plus anonyme qu’une balle ? Surtout avant d’être utilisée. Après son utilisation, elle est souvent moins anonyme. D’abord le fut de votre arme lui donne les rayures caractéristiques qui la « signent » et permettent à Colombo de venir frapper chez vous. Ensuite, elle prend une forme amusante au contact des os de votre victime. De vraies œuvres d’art.

Je m’étonne d’ailleurs que le US Departement of Defense n’ait pas encore organisé une exposition des plus belles balles tirées en Irak.

Mais rassurez-vous : la police et l’US Army seront exemptées de cette mesure : ils pourront tirer des balles anonymes en toute quiétude.

Cette idée de numéro de série me pousse à aller plus loin : pour rendre l’utilisation des armes plus amusantes, pourquoi ne pas les personnaliser ? Faire écrire au laser le nom de vos victimes dessus par exemple, comme le faisait Francisco Scaramanga dans « l’homme au pistolet d’or » ? Ou alors, écrire des sentences pompeuses ou marrantes dessus. Genre « peut provoquer des maux de tête en cas d’utilisation » ou « le plomb cause le saturnisme ».

Non moi je pense qu’il faut graver une chose importante sur les balles des armes à feu, dans la lignée des paquets de cigarette qui portent des sentences effrayantes. Je propose que chaque balle et que chaque arme porte la mention

« tuer tue ».

Et voilà

Welf, Chroniqueur du dériDoire