Belgique 2.0!

Mes amis, Françaises, Français, Belges, Belges, ZoCiens, ZoCiennes, l’heure est gravissime !

La Belgique va droit dans le mur.

Au-delà du caractère improbable de la victoire d’un parti politique dirigé par un homme prénommé « Bart » (d’oh !), il faut bien se l’avouer, la Belgique vit ses dernières années.

Malgré les propositions résolument innovantes de ZoC Radio pour assurer l’avenir de la monarchie d’Outre Quiévrain, le pays est malheureusement promi à l’éclatement, à la désintégration, à la sécession, à la rupture, à la fission avec sous générations de neutrons autour de l’atomium de Bruxelles… Bref, à la chienlit. Heureusement, à ZoC , nous ne sommes jamais à court d’idées pour sauver le monde !

Notez d’ailleurs à quel point il est devenu commode de taper sur les petits pays. Honnie soit la Grèce, qualifiée d’irresponsable pour ses dettes ! Bien entendu, le fait que des banques privées prêtent à 12% à un Etat de l’argent emprunté par ces banques à la banque centrale Européenne à 1% ne choque personne.

Et maintenant, la Belgique ! Allons-y ! La curée, l’heure des loups ! Plus de Belgique ! Faisons-là disparaître !

Et bien moi je dis « NON ». En effet, à titre personnel j’ai beaucoup d’affection pour ce petit pays et ses habitants. Et je trouve scandaleux qu’à l’heure actuelle, dès qu’un problème surgit dans une communauté, on pense immédiatement « désintégration », « divorce », « rupture », « liquidation », « plan social »… Oublieux les Flamands de l’époque lointaine où la prospérité de l‘industrie Wallonne payait pour le développement de leur région résolument rurale et arriérée !

Certes, la Belgique est une aberration historique. Aucun fondement, aucune histoire (les Pays Bas Espagnols ?), aucune autre raison d’avoir été créée que d’empêcher les hordes de grenouilles franchouillardes d’utiliser le port d’Anvers pour envahir le pays du bœuf bouilli à la menthe. Et pendant plus d’un siècle, nous avions beau jeu de critiquer cette création ridicule issue du cerveau pervers de diplomates européens corrompus.

Mais voilà, l’aboutissement d’un processus aussi sordide que démocratique [non les dictatures n’ont pas le monopole de la connerie]] pourrait bien aboutir à la disparition de ce merveilleux pays, et à la création de deux entités au destin séparé. Les Wallons rejoindront-ils la France ? Les Flamands marcheront-ils enfin libres et heureux vers des lendemains prospères (en oubliant que les Wallons payent leurs retraites et leur assurance maladie ?)… [Ce qui a commencé avec l’occupation allemande en 1914 connaîtra son achèvement dans d’odieux protocoles qui jetteront à bas ce petit pays si sympathique qui connait la différence entre « savoir » et « pouvoir ».

Peu importe.

La seule question est « que devient le symbole central » ?

Quand je parle de symbole central, je n’évoque pas bien entendu Bruxelles. La capitale Belge est cosmopolite et possède, à l’instar de Genève, son identité propre. Je fais confiance aux technocrates incapables de différencier une vache d’un lampadaire pour gouverner au mieux le destin de cette merveilleuse commune qui abrite les derniers bastions de la vraie gastronomie française.

Non, je parle du destin du « Roidesbelges ».

Et là, à l’heure du 21e siècle, voici l’idée grandiose : Lançons l’idée de la Belgique 2.0 !

Passons rapidement sur les détails d’intendance : il va sans dire que le Roi des Belges est le bienvenu en France. Nous avons une assez longue tradition d’accueil de dirigeants en exil, et le Roi des Belges sera toujours plus fréquentable que les dictateurs Sud-Américains, les despotes Africains ou les gardiens des révolutions du Proche Orient.

Mais la Belgique ? Son drapeau ? Son hymne ? Tout cela doit-il disparaître ?

NON ! NON ! Et encore NON !

Aujourd’hui, ZoC réagit : nous proposons au Roi des Belges de créer un royaume virtuel : « Belgique 2.0 ». Quiconque souhaite faire allégeance au Roi sur le Net pourra devenir son sujet (pourvu que Sa Majesté l’accepte). Du coup, la Belgique devient immatérielle! Intangible! Invincible! Eternelle !

Le premier pays dématérialisé!

Seuls ceux qui se reconnaissent dans ses gaufres, frites, chansons de Brel, clips vidéo débiles et Giles en costume et bonnes bières [[coucou Indy]] pourront se dire Belges ! A l’heure où les agitateurs indépendantistes Flamands tournent comme des vautours autour du Manneken-pis, révoltons-nous ! Ils veulent la Belgique! On va la mettre sur internet!

Laissons pavoiser les liquidateurs de tout poil, qui nous démontent la retraite, le système de santé, les services publics, les emplois et les salaires pour céder à la domination SM des marchés de capitaux gavés d’oseille et bouffis d’orgeuil: nous sommes plus fort qu’eux ! La Belgique est une idée! Elle nous appartient!

Ajourd’hui, nous sommes tous Belges!

[
Rejoignez notre groupe sur Facebook!->http://www.facebook.com/group.php?gid=115881385123167&v=app_2373072738#!/group.php?gid=115881385123167]

Achetez nos T-Shirts!

(les bénéfices pourront servir par exemple à payer une bonne bière au Roi des Belges lorsqu’il sera en exil à Paris!)

Et aux autres, dites ceci: « J’aime la Belgique, et je vous emmerde! »