Exposition Controverses

La photographie a été inventée aux alentours de 1840, et les polémiques à son sujet ont commencé presque à la même époque. Le Musée de l’Élysée, à Lausanne, a construit une exposition de photos sujettes à controverse pour diverses raisons, actuellement visible à la galerie de photographie de la BnF (site Richelieu).

Chaque tirage est accompagné d’un panneau explicatif qui résume l’histoire du cliché, et notamment pourquoi celui-ci se retrouve entre les murs d’une exposition intitulée Controverses. Bien souvent, le texte est en fait plus important que l’image.

Dans de nombreux cas, c’est la photographie elle-même qui soulève des questions: le baiser mis en scène par Oliviero Toscani qui sert d’affiche à l’exposition, un cliché de corps trouvés dans les camps en 1945 ou encore une photo de fantôme dont on ne saura jamais s’il s’agissait d’un problème de pellicule ou d’un véritable ectoplasme.
_ Mais ce n’est pas toujours le cas, et j’ai trouvé très intéressantes les controverses liées à des événements autour de la photo. Des tirages envoyés par l’auteur avec la mention « à renvoyer » et gardés par l’éditeur qui les a revendus à prix d’or. Des « originaux » dont l’analyse a révélé qu’ils étaient postérieurs de vingt ans à la prise de vue. Une image de la fameuse exposition « Les Parisiens sous l’Occupation » dont on avait beaucoup parlé l’an dernier. À travers la photographie, c’est une vraie petite histoire du monde.
_ Bref, beaucoup à voir, beaucoup à lire, beaucoup à apprendre, beaucoup à réfléchir.

Il faut environ une heure et demie pour prendre le temps de faire le tour de l’exposition. Mon conseil : n’y allez pas comme moi avec votre bébé, ça résonne. Quant aux enfants plus grands, ils pourraient faire des cauchemars après avoir vu certains clichés. Ce n’est pas pour rien que cette exposition est déconseillée au jeune public (et aux âmes sensibles).

Oph