ExitReality

Vous trouvez votre navigateur internet, qu’il soit explorateur, lyrique, brillant ou animalier plat et fade? ExitReality est là pour vous… ou pas


Trouvé au hasard du Web, ExitReality est le projet d’australiens qui ont décidé de nous faire visiter le web en 3D. La présentation de leur site nous explique, à grand renfort de présentation vidéo, qu’ExitReality est révolutionnaire, mieux que Second Life et World Of Warcraft réunis, et que ça rend le web « comme chez soi ».

Alors chez ZoC, on a voulu tester… Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a encore du boulot avant de rendre une véritable expérience immersive.

Commençons avec les points positifs:
– c’est de la 3D. lente et moche, mais de la 3D
– certains sites (en particulier les sites coopératifs du genre MySpace ou Facebook) bénéficient d’une apparence « conviviale »: en gros, un apparement avec une grande pièce centrale et une mezzanine, les vidéos apparaissent dans une télé, ou une salle de cinéma pour Youtube, et les musiques dans un jukebox
– on a un avatar (peu customisable) et on est censé pouvoir interagir avec les autres visiteurs du Web… Mais comme le monde est très vide, on n’interagit avec personne.
– le plugin est léger et rapide à charger…

Et les points négatifs:
– dans 90% des sites, ça ne donne rien (testé pour vous sur le site de ZoC, et le site penofchaos.com)
– c’est moche, mais alors très très moche…
– les temps de chargement sont énormes
– les contrôles sont peu intuitifs, le clavier ayant un temps de latence élevé et la souris faisant faire n’importe quoi…

En conclusion, peut-être bien qu’ExitReality est l’avenir du futur du web, mais visiblement, on n’est pas encore demain…