ZoC Radio dans ton futur !

Obsession humaine. De quoi demain sera fait ?

Il semble que l’anticipation soit une manie ancienne de l’Humanité. Avec des poncifs éculés comme « gouverner c’est prévoir », « demain est un autre jour » ou encore « anticipez vos plannings prévisionnels de pilotage de l’activité », pour parler le corporate…


Le Futur…

L’anticipation, comme « genre artistique » au sens large, consiste à imaginer un futur.

Là où ça devient marrant, c’est quand le futur est rattrapé par son propre passé. Enfin que le présent devient le futur du passé qui…

Vous avez mal à la tête ?

Par exemple : lorsque Orwell a écrit 1984, il était en 1948… Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et 1984 n’est plus que notre proche passé. Il est difficile aujourd’hui de dire que nous vivons le règne de la pensée unique, que nous sommes contrôlés par les médias, surveillés de manière omniprésente par des caméras et des moyens de flicage ultramodernes, calmés par des médicaments anxiolytiques et que la pensée politique tend vers une sorte de « sclérose unique totalitaire »…

Oui bon…

L’anticipation du devenir de l’humanité, ça a souvent un coté philosophique. Il y a une volonté de prévoir de que sera le monde demain, l’Homme, la Civilisation. Cela donne des anticipations, des utopies (tout va bien), des dystopies (tout fout le camp). C’est dans ces grandes catégories de pensée qu’on range 1984, Brazil ou même THX-1148, de George Lucas, film méconnu sur une humanité aseptisée, codebarrisée, totalitarisée, prozaquizée.

thx1138.jpg

Cela dit, ZoC Radio, c’est souvent le petit bout de la lorgnette…

C’est pourquoi nous vous proposons une exploration des futurs (passés, présents ou futurs), en 6 chroniques et 5 fichiers…

Dans un premier temps, Skro vous parlera de Jules Vernes, et des anticipations passées, plutôt steampunks et littéraires.
On notera l’influence du génial créateur du Nautilus sur toute une génération d’anticipations, jusqu’au 20e siècle. Là, avec les deux guerres mondiales, la mort par l’industrie et l’industrie de la mort, l’arme atomique et les gaz de combat, on a un peu perdu la foi totale et irraisonnée dans le progrès technique. Et puis on a embrayé avec des idéologies plutôt… Totales…

Jules_Vernes.gif

Du coup, tout ça dérape…

L’Homme Puma, qui fait un retour tonitruant, vous parlera dans la deuxième partie d’un film qui a marqué à jamais l’histoire du cinéma mondial d’une trace indélébile et débile : « Robot Monster »… Un film d’anticipation qui repousse les limites du cinéma bien au-delà de la Raison, de la Civilisation, de l’Humanité. Je ne suis pas certain d’ailleurs que la civilisation ait encore un sens après ce film…

Robot_monster2.jpg

Lili, dans la troisième partie, vous parlera du futur de la vie quotidienne (avec votre serviteur), à travers les anticipations de Retour vers le Futur. Et le pire, c’est qu’on y arrive ! Voiture volante, jumelles plates, vêtements intelligents… Je vous rassure, ça n’arrange en rien l’intelligence de ceux qui les portent…

t-macfly.jpg

Oph, dans la quatrième partie nous entraînera dans la pente sombre, pessimiste et post-nucléaire du manga. Au Japon, pays traumatiser par l’arme atomique, le futur rime rarement avec optimisme, et presque toujours avec holocauste nucléaire.

eden.jpg

Mammuth, pour vous remonter le moral, nous entraînera dans le début de la 5e partie dans une exploration de disques de heavy métal de plus en plus violent, en allant du métal à berceuse au métal mélodique à graviers en passant par le métal aspirateur et le métal symphogrunt…

soumewhere_out_in_space.jpg

La 5e partie sera close par Lili, qui avait enregistré avec Ben et Jacky à Troll2Jeux une chronique après que l’émission fut enregistrée, mais qui fut commentée avant, alors même que son montage est postérieur à…

shadowrun-4th.jpg

Reprennez un autre paracetamol !

Voila. Cinq fichiers, d’environ 25 minutes chacun. De quoi tenir une semaine à l’heure du déjeuner, pour découvrir tous les futurs, toutes les anticipations.

Et si on en a pas parlé, c’est que ce n’est pas encore arrivé…

Ou pas !

Welf, Back to the Present…