Le Grand Livre de la Peinture sur Figurine

Il y a un moment que les peintres en figurines errent sur le web en quête de tutoriaux, infos, trucs, astuces, conseils et exemples rédigés par les meilleurs peintres pour élever un peu leur niveau personnel. Ne cherchez plus, voilà de quoi vous faire gagner du temps.


Cet extraordinaire bouquin vous évite d’errer pendant des mois, et vous donne de solides bases théoriques et pratiques dans tous les domaines de la peinture sur figurine : de la préparation à la finition, en passant par la mise en scène… On y retrouvera une incroyable masse d’informations et de photographies (environ mille illustrations) à travers plus de 200 pages.

Comment dégrader du bleu chaud ? Comment peindre une gemme ? Et que faire pour cette épée rouillée ? Comment faire le nez rouge de mon Nain alcoolique ? Pourquoi mon tentacule n’a pas l’air naturel ? Tiens, moi j’ai des nichons à peindre, je fais comment ? Et un manteau de fourrure ? Coment peindre des poils de pied de hobbit-semi-orque ? Et pourquoi mes socles ne ressemblent à rien ? C’est quoi le lavis successif ?

Des milliards de questions (ha, j’exagère peut-être… hahaha) trouvent ici leurs réponses, et on a le tout sous la main, à chaque instant. J’ai découvert l’ouvrage au pays du Jambon, lors de mon concert de Lyon. Je me suis précipité dessus, et je me suis dit qu’il fallait que j’en parle, car ce bijou ne peut pas rester inconnu.

Barbare Lathiem peinture POC

D’ailleurs, pour ma part j’ai commencé à peindre correctement, en évitant de faire n’importe quoi. Sans peindre forcément pour les concours (vu que je ne gagnerai jamais), j’en retire une certaine satisfaction, voici d’ailleurs deux exemples de figurines peintes après l’obtention du bouquin (ci-dessus et ci-dessous). Bon, évidemment, c’est pas comme les vrais, mais je pense qu’on approche d’un truc convenable.

Nain Enigma peinture POC

Le projet fut initié et porté à bout de bras par Jérémie Bonamant Teboul, connu parfois sous le nom redoutable de Bragon et qui possède, avec son comparse Allan Carrasco, une hallucinante collection de trophées. Le premier étant un psychopathe du freehand (peinture de détails à main levée dans la superficie d’un demi-timbre-poste) et le deuxième un malade du dégradé (il fait les fondus de couleurs comme personne).

On trouve dans le bouquin les réalisations et les conseils d’une bonne douzaine d’autres auteurs qui ont offert ici le meilleur de leur techniques et leurs plus belles photos.

Pour savoir comment se procurer le livre (vendu 40 euros port compris, ce qui fait le prix d’un bon blister de figurines et sera très vite amorti), et voir quelques pages ainsi que la table des matières, je vous conseille d’aller directement dans ce site, qui a l’avantage d’être celui de l’auteur principal.