Creole for Dummies

Rien de plus frustrant que de se retrouver dans un lieu censément francophone, mais où tout le monde parle un « patois » incompréhensible pour le métropolitain moyen. Si vous passez vos vacances à la Réunion ou à l’île Maurice [[Le créole à base francophone est sensiblement le même sur les deux îles-sOEurs. La différence entre les deux tient surtout à l’accent. Le Réunionnais parle comme un Mauricien sous amphétamines, à moins que ce ne soit le Mauricien qui parle comme un Réunionnais sous Valium. Pourtant, il n’y a aucune différence de dynamisme entre les deux.]], cette chronique radiophonique peut vous aider à comprendre un peu mieux ce qu’on vous raconte. Et à y répondre. Même si sur le moment, j’ai oublié de préciser que « nique ta mère » se dit « totoche ton momon » [[Li la répondu « Moin mi vé bien, mais la pas moin y déterre a li! »]] (variante: « languette ton nénène »).

Continuer la lecture de « Creole for Dummies »