Google + Fil RSS

‘Paruchonnes’ Catégorie

  1. Mort sur la baie (Ana l’Étoilée tome 3)

    Commentaires fermés sur Mort sur la baie (Ana l’Étoilée tome 3)

    août 19, 2017 par Oph


    C’était juste une formalité pour Jayesh et moi, en vacances forcées à la campagne : quelqu’un à rencontrer à Cardiff, une simple vérification à faire, et pourquoi pas une sortie en ville ? Mais voilà, rien n’est simple dans ma vie de sorcière. Au lieu de profiter de la soirée, nous voilà pris dans une course contre la mort, traquant une sirène irlandaise à travers la capitale galloise infestée de monstres. Mes récents cours de magie suffiront-ils quand le passé resurgit sous sa forme la plus angoissante ? Ou devrai-je, pour sauver ceux qui m’entourent, accepter une alliance contre nature ?

    Commandez Mort sur la baie !

    Pour toute précommande avant le 5 septembre, recevez avec votre ouvrage un marque-page dédicacé par mes soins. Début des envois le 11 septembre 2017.
    Ce troisième tome nous emmène à Cardiff avant un quatrième et dernier situé à Paris, auquel je travaille en ce moment
    Qu’en dit l’éditeur ?
    Rien que de belles choses !

    Ana l’étoilée, ce n’est pas une saga d’urban fantasy classique ; ce n’est pas une histoire découpée en plusieurs tomes, ce n’est pas non plus quatre aventures indépendantes, missions isolées de notre sorcière freelance bien aimée. Non, il s’agit bien d’une série avec des récits certes distincts mais avec un impact bien marqué sur les tomes qui suivent. Ainsi, en sus d’une aventure qui se suffit à elle-même dans chaque livre, des axes se développent avec saveurs sur l’ensemble de la saga ; c’est le cas de la romance, c’est aussi le cas pour l’évolution psychologique d’Ana, de l’évolution de ses pouvoirs et son rapport à la magie et aussi de l’installation du monde dans lequel elle évolue. La série a ça de génial : chaque aventure prend place dans une ville différente d’Europe (Madrid, Londres, Cardiff puis Paris) ce qui permet à l’auteur d’étoffer le monde magique en fonction de différentes cultures/lieux/traditions. Il y a une logique à l’immersion dans cette facette surnaturelle de notre réalité, et la logique on la retrouve aussi dans le personnage cérébral d’Ana qui a un rapport très cartésien à la magie, une autre originalité du récit que j’ai beaucoup apprécié. Car l’auteur réinvente les codes de l’héroïne d’urban, voire même du héros tout court. Chaque obstacle sur la route d’Ana n’est pas là par hasard et, arrivé à l’avant-dernier tome de la saga, après avoir perçu des saveurs distinctes en chaque opus, on peut commencer à percevoir et savourer le goût général et parfumé de l’univers d’Ana l’étoilée dans son ensemble. Ces quatre récits courts ont une vraie personnalité, seuls mais aussi ensemble, et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ils ne sont pas trop courts. Ces livres sont à l’image de leur héroïne (superbement représentée par le travail d’Alexandra V Bach en passant), il y a ce qu’il faut là où il faut, ni plus ni moins, ils sont parfaits tels qu’ils sont. Et si vous n’avez pas encore découvert la série, je vous invite à le faire avant l’arrivée du tome 3.


  2. Mort sur la baie (Ana l’Étoilée tome 3)

    Commentaires fermés sur Mort sur la baie (Ana l’Étoilée tome 3)

    août 19, 2017 par Oph


    C’était juste une formalité pour Jayesh et moi, en vacances forcées à la campagne : quelqu’un à rencontrer à Cardiff, une simple vérification à faire, et pourquoi pas une sortie en ville ? Mais voilà, rien n’est simple dans ma vie de sorcière. Au lieu de profiter de la soirée, nous voilà pris dans une course contre la mort, traquant une sirène irlandaise à travers la capitale galloise infestée de monstres. Mes récents cours de magie suffiront-ils quand le passé resurgit sous sa forme la plus angoissante ? Ou devrai-je, pour sauver ceux qui m’entourent, accepter une alliance contre nature ?

    Commandez Mort sur la baie !

    Pour toute précommande avant le 5 septembre, recevez avec votre ouvrage un marque-page dédicacé par mes soins. Début des envois le 11 septembre 2017.
    Ce troisième tome nous emmène à Cardiff avant un quatrième et dernier situé à Paris, auquel je travaille en ce moment
    Qu’en dit l’éditeur ?
    Rien que de belles choses !

    Ana l’étoilée, ce n’est pas une saga d’urban fantasy classique ; ce n’est pas une histoire découpée en plusieurs tomes, ce n’est pas non plus quatre aventures indépendantes, missions isolées de notre sorcière freelance bien aimée. Non, il s’agit bien d’une série avec des récits certes distincts mais avec un impact bien marqué sur les tomes qui suivent. Ainsi, en sus d’une aventure qui se suffit à elle-même dans chaque livre, des axes se développent avec saveurs sur l’ensemble de la saga ; c’est le cas de la romance, c’est aussi le cas pour l’évolution psychologique d’Ana, de l’évolution de ses pouvoirs et son rapport à la magie et aussi de l’installation du monde dans lequel elle évolue. La série a ça de génial : chaque aventure prend place dans une ville différente d’Europe (Madrid, Londres, Cardiff puis Paris) ce qui permet à l’auteur d’étoffer le monde magique en fonction de différentes cultures/lieux/traditions. Il y a une logique à l’immersion dans cette facette surnaturelle de notre réalité, et la logique on la retrouve aussi dans le personnage cérébral d’Ana qui a un rapport très cartésien à la magie, une autre originalité du récit que j’ai beaucoup apprécié. Car l’auteur réinvente les codes de l’héroïne d’urban, voire même du héros tout court. Chaque obstacle sur la route d’Ana n’est pas là par hasard et, arrivé à l’avant-dernier tome de la saga, après avoir perçu des saveurs distinctes en chaque opus, on peut commencer à percevoir et savourer le goût général et parfumé de l’univers d’Ana l’étoilée dans son ensemble. Ces quatre récits courts ont une vraie personnalité, seuls mais aussi ensemble, et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ils ne sont pas trop courts. Ces livres sont à l’image de leur héroïne (superbement représentée par le travail d’Alexandra V Bach en passant), il y a ce qu’il faut là où il faut, ni plus ni moins, ils sont parfaits tels qu’ils sont. Et si vous n’avez pas encore découvert la série, je vous invite à le faire avant l’arrivée du tome 3.


  3. Au fil de l’eau, l’anthologie !

    Commentaires fermés sur Au fil de l’eau, l’anthologie !

    mars 28, 2017 par Oph

    Chaque année, une anthologie à thème paraît à l’occasion du festival imaJn’ère. Western, vampires, fin du monde…
    Ce coup-ci, c’est l’eau qui se voit mise à l’honneur.

    Qu’elle soit destructrice ou source de vie, force de guérison, de purification, de protection, de régénération, qu’elle représente une contrainte, un danger pour nos corps majoritairement composés d’eau ou pour notre Terre, notre chère « planète bleue », l’eau vous entraînera sans concession à travers des aventures maritimes, des mythes hydrophiles et des enquêtes détrempées. Elle vous contera de façon positive ou non, cette soif vitale qui nous tient, ce besoin sans cesse renouvelé de nous rafraîchir et de nous abreuver à la source de toute chose.

    Au milieu d’une brochette de textes plus recommandables les uns que les autres se trouve ma nouvelle Pic-de-Fond, qui navigue entre capitalisme, diplomatie, mécanique des matériaux et lointaine influence de légende écossaise.
    Une planète-océan, une dictature religieuse, une usine isolée, une activité interrompue à la suite de trop coûteux incidents de production. Pour les experts Maho et Nat, la question est aussi simple que le contexte est délicat : peut-on redémarrer Pic-de-Fond ?
    L’anthologie paraît officiellement le 8 avril, jour de l’ouverture du salon, mais elle est en précommande au prix spécial de 15 euros (au lieu de 19).

  4. Au fil de l’eau, l’anthologie !

    Commentaires fermés sur Au fil de l’eau, l’anthologie !

    mars 28, 2017 par Oph

    Chaque année, une anthologie à thème paraît à l’occasion du festival imaJn’ère. Western, vampires, fin du monde…
    Ce coup-ci, c’est l’eau qui se voit mise à l’honneur.

    Qu’elle soit destructrice ou source de vie, force de guérison, de purification, de protection, de régénération, qu’elle représente une contrainte, un danger pour nos corps majoritairement composés d’eau ou pour notre Terre, notre chère « planète bleue », l’eau vous entraînera sans concession à travers des aventures maritimes, des mythes hydrophiles et des enquêtes détrempées. Elle vous contera de façon positive ou non, cette soif vitale qui nous tient, ce besoin sans cesse renouvelé de nous rafraîchir et de nous abreuver à la source de toute chose.

    Au milieu d’une brochette de textes plus recommandables les uns que les autres se trouve ma nouvelle Pic-de-Fond, qui navigue entre capitalisme, diplomatie, mécanique des matériaux et lointaine influence de légende écossaise.
    Une planète-océan, une dictature religieuse, une usine isolée, une activité interrompue à la suite de trop coûteux incidents de production. Pour les experts Maho et Nat, la question est aussi simple que le contexte est délicat : peut-on redémarrer Pic-de-Fond ?
    L’anthologie paraît officiellement le 8 avril, jour de l’ouverture du salon, mais elle est en précommande au prix spécial de 15 euros (au lieu de 19).

  5. Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    Commentaires fermés sur Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    septembre 5, 2016 par Oph

    Il est beau, il est chaud et il sort aujourd’hui !

    De retour à Londres après une mission chaotique, je n’espérais qu’une chose : me remettre de mes émotions avec une tasse de thé et un nuage de repos. Je ne m’attendais pas à ce qu’un vampire en fuite décide de squatter ma baignoire. Ni à ce qu’une copine, pourtant étrangère au monde de l’occulte, se retrouve inexplicablement contaminée par une forte dose de magie ancienne. Encore moins à ce que le beau Jayesh, mon ingénieur lumières et plus si affinités, disparaisse sans prévenir des écrans radar et même des réseaux sociaux. Le danger rôde dans le milieu du théâtre londonien, et avec Jayesh pris dans la nasse, je ne peux pas fermer les yeux. Je dois découvrir ce qui se trame, même si cela implique de risquer ma vie devant une bande de sadiques assoiffés de sang. Qui voulait retrouver un peu de calme, déjà ?

    Ce deuxième tome (sur 4 prévus) des aventures d’Ana Montañez emmène notre héroïne dans les sous-sols de Londres.
    On peut le commander en cliquant ici ou l’acheter sur les salons ou dans les librairies partenaires.
    C’est l’occasion de mettre à l’épreuve notre sorcière, encore très fragile après les événements du premier tome, et pourtant contrainte de se remettre en danger sous peine de perdre celui qu’elle aime avant même de l’avoir serré dans ses bras.

  6. Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    Commentaires fermés sur Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    septembre 5, 2016 par Oph

    Il est beau, il est chaud et il sort aujourd’hui !

    De retour à Londres après une mission chaotique, je n’espérais qu’une chose : me remettre de mes émotions avec une tasse de thé et un nuage de repos. Je ne m’attendais pas à ce qu’un vampire en fuite décide de squatter ma baignoire. Ni à ce qu’une copine, pourtant étrangère au monde de l’occulte, se retrouve inexplicablement contaminée par une forte dose de magie ancienne. Encore moins à ce que le beau Jayesh, mon ingénieur lumières et plus si affinités, disparaisse sans prévenir des écrans radar et même des réseaux sociaux. Le danger rôde dans le milieu du théâtre londonien, et avec Jayesh pris dans la nasse, je ne peux pas fermer les yeux. Je dois découvrir ce qui se trame, même si cela implique de risquer ma vie devant une bande de sadiques assoiffés de sang. Qui voulait retrouver un peu de calme, déjà ?

    Ce deuxième tome (sur 4 prévus) des aventures d’Ana Montañez emmène notre héroïne dans les sous-sols de Londres.
    On peut le commander en cliquant ici ou l’acheter sur les salons ou dans les librairies partenaires.
    C’est l’occasion de mettre à l’épreuve notre sorcière, encore très fragile après les événements du premier tome, et pourtant contrainte de se remettre en danger sous peine de perdre celui qu’elle aime avant même de l’avoir serré dans ses bras.

  7. Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    Commentaires fermés sur Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    septembre 5, 2016 par Oph

    Il est beau, il est chaud et il sort aujourd’hui !

    De retour à Londres après une mission chaotique, je n’espérais qu’une chose : me remettre de mes émotions avec une tasse de thé et un nuage de repos. Je ne m’attendais pas à ce qu’un vampire en fuite décide de squatter ma baignoire. Ni à ce qu’une copine, pourtant étrangère au monde de l’occulte, se retrouve inexplicablement contaminée par une forte dose de magie ancienne. Encore moins à ce que le beau Jayesh, mon ingénieur lumières et plus si affinités, disparaisse sans prévenir des écrans radar et même des réseaux sociaux. Le danger rôde dans le milieu du théâtre londonien, et avec Jayesh pris dans la nasse, je ne peux pas fermer les yeux. Je dois découvrir ce qui se trame, même si cela implique de risquer ma vie devant une bande de sadiques assoiffés de sang. Qui voulait retrouver un peu de calme, déjà ?

    Ce deuxième tome (sur 4 prévus) des aventures d’Ana Montañez emmène notre héroïne dans les sous-sols de Londres.
    On peut le commander en cliquant ici ou l’acheter sur les salons ou dans les librairies partenaires.
    C’est l’occasion de mettre à l’épreuve notre sorcière, encore très fragile après les événements du premier tome, et pourtant contrainte de se remettre en danger sous peine de perdre celui qu’elle aime avant même de l’avoir serré dans ses bras.

  8. Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    Commentaires fermés sur Piste d’enfer (Ana l’Étoilée 2)

    septembre 5, 2016 par Oph

    Il est beau, il est chaud et il sort aujourd’hui !

    De retour à Londres après une mission chaotique, je n’espérais qu’une chose : me remettre de mes émotions avec une tasse de thé et un nuage de repos. Je ne m’attendais pas à ce qu’un vampire en fuite décide de squatter ma baignoire. Ni à ce qu’une copine, pourtant étrangère au monde de l’occulte, se retrouve inexplicablement contaminée par une forte dose de magie ancienne. Encore moins à ce que le beau Jayesh, mon ingénieur lumières et plus si affinités, disparaisse sans prévenir des écrans radar et même des réseaux sociaux. Le danger rôde dans le milieu du théâtre londonien, et avec Jayesh pris dans la nasse, je ne peux pas fermer les yeux. Je dois découvrir ce qui se trame, même si cela implique de risquer ma vie devant une bande de sadiques assoiffés de sang. Qui voulait retrouver un peu de calme, déjà ?

    Ce deuxième tome (sur 4 prévus) des aventures d’Ana Montañez emmène notre héroïne dans les sous-sols de Londres.
    On peut le commander en cliquant ici ou l’acheter sur les salons ou dans les librairies partenaires.
    C’est l’occasion de mettre à l’épreuve notre sorcière, encore très fragile après les événements du premier tome, et pourtant contrainte de se remettre en danger sous peine de perdre celui qu’elle aime avant même de l’avoir serré dans ses bras.

  9. Freaks’ Squeele, l’étoile du soir

    Commentaires fermés sur Freaks’ Squeele, l’étoile du soir

    avril 8, 2016 par Oph

    Il est sorti ce mercredi 6 avril dans toutes les bonnes squeeleries !
    Le Faucheur a disparu ! Les morts se relèvent et les vivants paniquent, croyant venue l’apocalypse zombie. Le trio part à sa recherche, pendant que Funérailles tâche de limiter les dégâts dans un monde en proie au chaos. Très vite, les étudiants découvrent que leur amie Lynette s’est elle aussi évaporée, alors qu’elle venait d’achever un logiciel capable de reproduire n’importe quelle personnalité. Leur directeur Scipio fait le lien : l’âme, l’esprit… Qui cherche à tromper la mort ? Et pourquoi ? Pour le savoir, les héros se lancent dans un road trip peuplé de diables rouges, de poneys mauves, de diamants noirs et de robes à manches gigot. Avec à la clef, peut-être, une chance de faire la paix avec le passé… 
    Pour ces nouvelles aventures de Xiong Mao, Ombre et Chance après la fin de l’arc initial en BD, Florent Maudoux et moi avons travaillé en étroite collaboration : s’il a imaginé l’essentiel de l’intrigue et si j’ai assuré l’essentiel de la rédaction, j’ai malgré tout mis mon grain de sel dans le déroulé des événements et il a écrit une partie du texte, le tout en restant attentifs à la cohésion de l’ensemble, afin que le livre se tienne aussi bien que s’il avait été écrit par une seule personne.
    Bref, un gros boulot, et une belle synergie.
    Je suis très fière de notre travail commun, et je vous invite à le lire, surtout si vous connaissez et aimez déjà l’univers de Freaks’ Squeele (si ce n’est pas le cas, tout est calibré pour que vous appréciiez tout de même le roman).
    ISBN 978-2-7470-5406-5
    368 pages
    Éditions Bayard 

  10. Freaks’ Squeele, l’étoile du soir

    Commentaires fermés sur Freaks’ Squeele, l’étoile du soir

    avril 8, 2016 par Oph

    Il est sorti ce mercredi 6 avril dans toutes les bonnes squeeleries !
    Le Faucheur a disparu ! Les morts se relèvent et les vivants paniquent, croyant venue l’apocalypse zombie. Le trio part à sa recherche, pendant que Funérailles tâche de limiter les dégâts dans un monde en proie au chaos. Très vite, les étudiants découvrent que leur amie Lynette s’est elle aussi évaporée, alors qu’elle venait d’achever un logiciel capable de reproduire n’importe quelle personnalité. Leur directeur Scipio fait le lien : l’âme, l’esprit… Qui cherche à tromper la mort ? Et pourquoi ? Pour le savoir, les héros se lancent dans un road trip peuplé de diables rouges, de poneys mauves, de diamants noirs et de robes à manches gigot. Avec à la clef, peut-être, une chance de faire la paix avec le passé… 
    Pour ces nouvelles aventures de Xiong Mao, Ombre et Chance après la fin de l’arc initial en BD, Florent Maudoux et moi avons travaillé en étroite collaboration : s’il a imaginé l’essentiel de l’intrigue et si j’ai assuré l’essentiel de la rédaction, j’ai malgré tout mis mon grain de sel dans le déroulé des événements et il a écrit une partie du texte, le tout en restant attentifs à la cohésion de l’ensemble, afin que le livre se tienne aussi bien que s’il avait été écrit par une seule personne.
    Bref, un gros boulot, et une belle synergie.
    Je suis très fière de notre travail commun, et je vous invite à le lire, surtout si vous connaissez et aimez déjà l’univers de Freaks’ Squeele (si ce n’est pas le cas, tout est calibré pour que vous appréciiez tout de même le roman).
    ISBN 978-2-7470-5406-5
    368 pages
    Éditions Bayard 

Archives

Catégories

ZoC sur Twitter