Google + Fil RSS

‘Illustrations pas en couleurs’ Catégorie

  1. Communiqué de l’amicale Joie et Chocolats

    Commentaires fermés sur Communiqué de l’amicale Joie et Chocolats

    décembre 24, 2015 par Oph

    
    Malgré les craintes, malgré les bombes, malgré les fusils mitrailleurs.
    En dépit des inégalités sociales et des acquis que l’on nous supprime l’un après l’autre.
    Au nez et à la barbe des saletés diverses qui nous ont pris des êtres chers.
    Au grand soleil et au temps fort peu hivernal d’un El Niño de compétition.
     
    Tant pis pour tout cela ! Ce qui compte, c’est ce qu’on veut encore faire, les uns avec les autres.
     
     
    Vous tous, oui, là, vous ! Je vous aime et je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.
    Joyeux Noël !

  2. L’agilité des licornes

    Commentaires fermés sur L’agilité des licornes

    juillet 10, 2015 par Oph

    Cette semaine, j’ai participé à un séminaire au cours duquel s’est beaucoup posée la question de l’agilité (comme disait une collègue, Périphrase pour éviter de dire « réduction des coûts »). Me connaissant, ça ne pouvait pas rater : est arrivé un moment où j’ai dessiné un truc avec le matériel fourni.
    Doit-on en conclure qu’à mon avis, on a autant de chances d’être agiles que de trouver une licorne au coin du bureau ?
    Je ne me prononce pas.

  3. Un petit coup de dragon ?

    Commentaires fermés sur Un petit coup de dragon ?

    mai 20, 2015 par Oph

    C’est récent dans notre campagne de jeu de rôles : la magicienne elfe peut se transformer partiellement en dragon. Attention, appeau à fantasmes !
    Dessin réalisé, comme d’habitude, avec un crayon pendant la partie.

  4. Telig et la pierre ioun

    Commentaires fermés sur Telig et la pierre ioun

    mars 31, 2015 par Oph

    Quand on est déjà plus ou moins au taquet en termes d’armure, on ajoute les bonus qu’on peut.
    Et puis, c’est marrant, une pierre ioun. Ça nous tourne autour toute la journée, et on la range quand on se couche. Pas besoin de s’en occuper.

  5. "Il me faut un tabouret"

    Commentaires fermés sur "Il me faut un tabouret"

    janvier 27, 2015 par Oph

    Le tabouret, en jeu de rôles, c’est l’accessoire indispensable du personnage qui, dans une situation donnée, a l’impression de ne rien pouvoir faire. Typiquement, en combat, si un perso de soutien a sorti tous les effets qui allaient bien et n’a plus qu’à attendre que les autres fassent le boulot. Ou ici, quand la magotte elfe se rend compte que le boss en face résiste à toutes les attaques qu’elle pourrait lui envoyer.
    Donc voilà. On invoque un tabouret.

  6. Le fanart du jour : Lord Akeldama

    Commentaires fermés sur Le fanart du jour : Lord Akeldama

    janvier 21, 2015 par Oph

    Je l’ai dessiné assez vite, parce que j’étais au bureau et que j’avais un peu autre chose à faire.
    Je me demande à quoi, ou à qui, il pense, notre Al… je veux dire, Lord Akeldama.
    Lord Akeldama est un des personnages les plus savoureux de l’univers déjanté de Gail Carriger (qu’elle surnomme d’ailleurs « Akeldamaverse »).

  7. Joyeux Noël !

    Commentaires fermés sur Joyeux Noël !

    décembre 25, 2014 par Oph

    Que les plus belles joies vous attendent sous le sapin !


  8. Joyeux Noël !

    Commentaires fermés sur Joyeux Noël !

    décembre 25, 2014 par Oph

    Que les plus belles joies vous attendent sous le sapin !


  9. Ludy et Myrrha (ça ne nous rajeunit pas)

    Commentaires fermés sur Ludy et Myrrha (ça ne nous rajeunit pas)

    décembre 9, 2014 par Oph

    Ludy et Myrrha font officiellement leur première apparition dans La nuit des lunards, le roman que je suis en train d’écrire et qui, si tout se passe merveilleusement bien, pourrait paraître au mieux en 2017.
    Pourtant, pourtant…

    D’après mon gestionnaire de fichiers, ce dessin les représentant date de septembre 2004.Ah ben oui, ça remonte, tout ça, l’air de rien.


  10. Monsieur Oniros

    Commentaires fermés sur Monsieur Oniros

    décembre 2, 2014 par Oph

    Les écrivains autour de moi aiment bien parler de leur Muse, en particulier quand celle-ci les fait déborder d’idées d’histoires. Je vous présente donc Monsieur Oniros.
    Oui, ma Muse à moi est un mec.
    Monsieur Oniros a pris ses fonctions au mois de septembre. Il aimerait passer pour un gentleman, mais c’est surtout un gentil flemmard, qui aime la musique au moins autant que mes mots. Je le soupçonne, sous ses dehors débraillés, d’être aussi un grand sentimental.
    Bref, je l’aime bien, ce garçon. Je me sens prête à faire un bout de chemin avec lui.
    (disclaimer à tout hasard : bien sûr que non, je n’y crois pas – mais j’aime bien donner des noms à tout, alors pourquoi pas au module cérébral qui me réveille la nuit avec des idées bizarres ?)

Archives

Catégories

ZoC sur Twitter